quels sont les défauts du signe bélier ?

Quels sont les défauts du signe bélier ?

Quels sont les défauts du signe bélier ?
100.0% - 4 vote(s)
>5.00 4

Les défauts du signe Bélier

Le Bélier, premier signe astrologique du zodiaque, compte de nombreuses qualités telles que la vivacité, de laquelle découlent son énergie débordante, sa passion et son enthousiasme. Il est également connu pour sa fougue, son courage et son indépendance. Mais, ce signe fugace, n’a pas que des qualités…

Il compte également de nombreux défauts qui font que le Bélier figure parmi les signes astrologiques les plus arrogants et les plus ambitieux. Doit-on le blâmer pour cela ? Sachant que les qualités comme les défauts sont indissociables de la personnalité d’un individu ?

Explorons ensemble le côté sombre de notre malicieux signe à cornes! Pour cela, découvrez et essayez de comprendre les défauts du signe Bélier.

Égocentrisme et égoïsme : défauts du signe Bélier dans une relation

Le natif du Bélier, connu pour son égocentrisme, est loin d’être un fin diplomate. Non seulement il dit ce qu’il pense d’une situation, quitte à blesser ou à vexer profondément son interlocuteur, mais il pense qu’il a toujours raison. Et qu’au nom de l’honnêteté, il ne se souciera pas des sentiments des autres.

La plupart des natifs et des natives du signe du Bélier ne supportent pas qu’on les fasse attendre et que leurs désirs ne soient pas assouvis sur-le-champ. Si tel est le cas, ils peuvent entrer dans une colère noire qui envenime encore plus la situation souvent tendue.

Le Bélier doit apprendre à appliquer le principe du « bien vivre ensemble » qui consiste à tenir compte aussi des avis des autres et de respecter leurs sentiments.

L’autoritarisme du Bélier : un de ses principaux défauts au travail

défaut du signe bélier : l'autoritarisme

Dans ses beaux jours, le Bélier s’avère être un bon leader et un émule né, grâce à son enthousiasme communicatif. En effet, pour voir son équipe réussir un projet, il sait user de sa force de persuasion.

Parfois, l’envie de réussir est si forte que le Bélier pousse ses collaborateurs à bout de souffle, à force d’être trop exigeant. Non seulement il veut qu’on lui obéisse au doigt et à l’œil mais il déteste qu’on remette en cause ses décisions. Or, il y a des moments où le Bélier se trompe totalement, compte tenu de son caractère fonceur. Tout le monde sait que les natifs de ce signe du zodiaque agissent d’abord avant de réfléchir aux éventuelles conséquences de ses actes.

L’autoritarisme du Bélier peut casser l’ambiance dans un contexte professionnel, si bien qu’il lui arrive de se mettre toute l’équipe à dos…

L’arrogance : un des pires défauts du Bélier

Beaucoup de gens reprochent au Bélier son arrogance, caractère indissociable de sa personnalité. Parce qu’il déteste la médiocrité, il a tendance à mépriser ceux qu’il estime ne pas être suffisamment intelligents pour comprendre ses exigences.

Par ailleurs, trop sûr de lui ou d’elle, le natif ou la native du signe Bélier prend mal les conseils qu’on lui prodigue. Rappelons que le Bélier veut avoir le dernier mot et le fait de reconnaître son erreur est impensable. Il préfère persister dans son erreur plutôt que de reconnaître son tort.

L’excès de confiance du signe Bélier, qui se traduit par une attitude méprisante envers ceux ou celles qui n’arrivent pas à le suivre, peut rapidement énerver son entourage.

Pour évoluer dans un cadre professionnel efficace et profiter de la capacité de son équipe, le Bélier doit comprendre qu’on gagne en efficacité en s’associant aux autres et en tenant compte de leur potentiel.

Un des défauts inhérents au Bélier au travail : l’impulsivité

Dans le monde où tout va très vite et où il faut savoir saisir l’opportunité qui se présente pour pouvoir réussir, l’impulsivité, allant de pair avec l’enthousiasme, caractérise le natif ou la native du signe du Bélier et se révèle être un atout.

impulsivité du signe bélier

Mais cela ne s’applique pas à toutes les situations, d’autant plus que la frontière qui sépare les qualités des défauts est très mince. Il faut donc que le Bélier apprenne à prendre du recul pour pouvoir évaluer la situation sous une autre perspective. Parfois, la procrastination, l’art de remettre à plus tard les tâches qu’on doit réaliser, a du bon. Notamment pour surmonter les situations stressantes, dans le sens où cela permet de lister les priorités et donc de remettre à plus tard ce qui ne l’est pas.

L’impulsivité, résultat de l’impatience, conduisant le Bélier à être imprévisible s’avère être une qualité quand il s’agit de s’amuser ou pendant les vacances, là où il n’y a pas de place pour l’ennui !

L’idéalisme du Bélier, à l’origine de ses échecs en amour

Lorsque le Bélier est amoureux, il a tendance à idéaliser la relation amoureuse. Se comportant en conquérant, il se croit tout permis et s’empresser de séduire celui ou celle qui fait battre son cœur à la chamade : il ne tiendra pas compte de la personnalité de l’autre, et ne pensera qu’à ses intérêts personnels. Dans son empressement, non seulement, il peut se montrer exigeant comme partenaire mais il risque aussi de déchanter, car sa tendre moitié peut avoir une personnalité incompatible à la sienne en amour. Du coup, il tombe facilement amoureux mais il se lasse rapidement d’une relation, qui, en réalité, est contraire à ses attentes.

La colère du Bélier le rend ombrageux

À cause de leur impatience et de leur incapacité à accepter les refus ou les échecs, la plupart des individus nés entre le 21 mars et le 20 avril, sous la constellation zodiacale du Bélier s’emportent facilement. Se mettant facilement en colère dès qu’on remet en question leurs décisions ou quand on les fait attendre. Ou encore quand ils sont obligés de reconnaître leur tort. C’est ainsi que les natives et les natifs du Bélier, lorsqu’ils sont incompris par leur entourage, se montrent souvent sous leurs mauvais jours.

Comme la frontière entre les qualités et les défauts est très mince, il est important de situer le natif ou la native du Bélier dans le contexte qui peut justifier son comportement.
Ainsi, au lieu de s’empresser de le ou de la classifier en persona non grata, essayons d’abord de le comprendre. Tous les défauts du signe Bélier que nous avons dépeint décrivent une personnalité impulsive au caractère bien trempé, mais en aucun cas malveillante ! Car une chose est certaine : nos amis à corne sont surtout très exigeants envers eux-même faisant ressortir un côté sombre à ne surtout pas prendre personnellement.

On peut dire que les Bélier sont d’une nature « attachiante » et on les aime pour cela !

compatibilité amoureuse des signes astrologiques
Notez cet article
> Voyance en direct
https://blog.spiriteo.com/voyance-et-astrologie/quels-sont-les-defauts-du-signe-belier/